Brigands et brigandage en Occident

14,90

Résumé
Dans les écrits des auteurs grécolatins, tous les peuples barbares avec lesquels leurs sociétés entrèrent en relation ont été qualifiés de brigands. Tous, sans exception, durent, à un moment ou un autre de leur histoire, subir la vindicte des pouvoirs politiques des cités grécoromaines qui ne voyaient en eux qu’un ramassis de gens incapables de se gouverner eux-mêmes et incapables d’exploiter les richesses naturelles de leurs pays respectifs. Ce fascicule tentera de montrer que cette vision stéréotypée des barbares repose essentiellement sur l’idéologie d’auteurs qui ne pouvaient concevoir d’autres manières de penser ou d’agir qui ne soient conformes à celles de leur propre culture.

Description

Numéro : HA23
Parution : avril 2016
ISBN : 978-2-917575-61-1
EAN : 9782917575611
Pagination : 112 + 8

Informations complémentaires

Poids 180 g
Dimensions 14 × 20 × 1.05 cm

Biographie de l’auteur

Chargé de recherche au CNRS, habilité à diriger des recherches, Luc BARAY est membre de l’UMR 6298 ArTeHiS (Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés) à l’Université de Bourgogne-Franche-Comté. Spécialiste de la civilisation celtique, ses travaux actuels portent, entre autres, sur le mercenariat et la guerre chez les Celtes. On lui doit aussi le fascicule Illustoria Les mercenaires celtes en Méditerranée (2015).

Vous aimerez peut-être aussi…

Shares
Share This